SELF DEFENSE BIENVEILLANTE

Améliorez votre confiance en soi

Défendez vous

Développez la confiance en soi en apprennant à vous faire respecter

Prendre confiance en soi, en son corps, apprendre des principes de sécurité de base, des techniques de défense et surtout savoir réagir face à un comportement défit.

Self Défense Bienveillante

Apprendre à se défendre sans blesser l’agresseur

Association Ikigai de Genève (Sara Herraez et Chrystelle Guerbas) & JMSD (Joël Mühlemann)

Dans la vie quotidienne, nous pouvons tous être confrontés à des situations délicates où la gestion de conflits et la désescalade sont essentielles. Que ce soit dans nos relations professionnelles, familiales ou sociales, savoir comment réagir face à des comportements défi est une compétence précieuse. C’est pourquoi nous proposons une approche de self-défense bienveillante adaptée à tous.

Que vous soyez un professionnel travaillant dans un environnement spécifique, un parent cherchant à protéger votre famille, ou tout simplement quelqu’un désireux d’acquérir des compétences utiles dans la vie de tous les jours, cette formation est pour vous. Nous mettons l’accent sur la prévention, l’empathie et le respect mutuel, tout en évitant autant que possible l’utilisation de la force physique.

Notre objectif est de vous fournir les outils nécessaires pour anticiper les situations à risque, gérer les conflits de manière constructive et protéger votre sécurité et celle des autres. Face à des comportements défi au travail, dans des lieux publics ou même dans votre propre foyer, à l’aide de cette formation de self défense non violente vous pourrez faire face à ces défis avec confiance et bienveillance.

Nous proposons des sessions de formation flexibles, adaptées à vos besoins spécifiques. Que vous recherchiez une session intensive ou des séances régulières sur plusieurs jours, nous sommes là pour vous aider à atteindre vos objectifs. Rejoignez-nous pour acquérir les compétences nécessaires pour vous protéger tout en préservant la sécurité et le bien- être de tous.

Sara Herraez Grande

Sara a cultivé une passion pour les arts martiaux depuis son plus jeune âge, explorant diverses disciplines telles que le karaté, le kung-fu, l’aïkido et le tai chi.

Avec un titre de championne d’Espagne et une ceinture noire 1er dan de karaté, Sara a élargi son horizon martial vers l’aïkido et le tai chi, des arts plus pacifistes.

L’aïkido lui a offert la capacité de canaliser et de retourner la force de ses adversaires en sa faveur, tandis que le tai chi lui a apporté la flexibilité et l’équilibre nécessaires dans ce qu’elle considère comme un « non-combat ».

Pour Sara, l’enseignement va bien au-delà d’une simple profession : c’est une véritable passion. Depuis l’âge de 16 ans, elle trouve une joie immense à partager ses connaissances, que ce soit dans le domaine des arts martiaux ou des langues. Elle a dispensé des cours de self-défense en Espagne, en France et en Suisse, et son engagement dans l’enseignement martial s’étend à des cours d’aïkido pour adultes et enfants en difficulté et à des cours de tai chi martial. Depuis 2015, Sara s’investit pleinement dans la self-défense bienveillante. Son engagement dans ce domaine n’a cessé de croître, nourri par sa volonté constante d’amélioration et d’adaptation aux besoins spécifiques des bénéficiaires.

Le parcours de Sara ne se limite pas aux arts martiaux. Elle est également une linguiste et pédagogue diplômée, ayant étudié dans diverses universités en Europe et en Amérique du Nord. En 2010, elle a même fondé son propre centre de formation privé à Genève. L’Institut Neo. En 2021, elle est devenue co-fondatrice de l’Association Ikigai de Genève, où elle enseigne et examine les grades en aïkido. Son dévouement à l’enseignement et sa passion pour les arts martiaux continuent d’inspirer et d’impacter positivement la communauté martial de Genève et au-delà.

Depuis 2009, j’organise des stages de self défense bienveillante dans la région genevoise avec Joël Muhlemann. Nous formons le personnel de la Fondation Aigues Vertes à une protection douce depuis 2015.

Votre titre va ici

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Qui suis-je ?

Sara HERRAEZ

  • Plus de 25 ans de pratique d’arts martiaux

  • Championne d’Espagne de Karaté (2003)

     

  • Ceinture noir 3 dan d’Aikido (Aikikai)

     

  • Ceinture Noir premier dan de Karate (FEK)

     

  • Formatrice de self defense depuis 2006

     

  • Enseignante d’aikido depuis 2018
     
  • Co-fondatrice de l’Association Ikigai Genève

  • Enseignante de taichi Zhaobao

Sara HERRAEZ

    • Plus de 25 ans de pratique d’arts martiaux

       

    • Championne d’Espagne de Karaté (2003)

       

    • Ceinture noir troisième dan d’Aikido (Fédération Japonaise d’Aikido)

       

    • Ceinture Noir premier dan de Karate (Fédération Espagnole de Karate)

 

  • Formatrice de self defense depuis 2006

     

  • Enseignante d’aikido depuis 2018

     

  • Co-fondatrice de l’Association Ikigai Genève

J’ai commencé le Karate Shotokan en 1995 au dojo Shotokan Tora d’Avila, et je n’ai pas arrêté les arts martiaux depuis ce moment là. Très rapidement, j’ai participé à plusieurs compétitions régionales et nationales (en Castilla-Leon, Espagne) en tant que junior, et ai été championne d’Espagne en 2003 dans la modalité self défense-équipes techniques. 

Après avoir obtenu ma ceinture noire de la Fédération Espagnole de Karate en 2000 et sa ceinture noire premier dan en 2002, j’ai décidé en 2004 d’ouvrir mon esprit à d’autres arts martiaux  et je me suis entrainée en ninjutsu, kung fu, et finalement aikido.

Passionnée des arts martiaux et de la pédagogie,  j’ai commencé à donner des cours de self défense pour femmes en 2006 dans mon dojo de kung fu à Salamanque.

Une fois installée à Genève en 2007, j’ai commencé les cours de judo et d’aikido au Judo Club de Genève, club où j’ai obtenu sa ceinture noire premier dan de l’Aikikai (Fédération Japonaise d’Aikido) en 2017, la deuxième dan en 2018 et la troisième dan en 2022. En 2018, j’ai commencé à donner des cours dans ce même centre, pendant trois ans. C’est aussi en janvier de cette même année que j’ai commencé à assister lors de cours d’aikido pour enfants en difficulté dans le cadre de l’association Kyûdôsha.

Depuis 2012, j’organise des stages de self défense pour tout public avec JMSD (Joël Muhlemann). Nous intervenons dans des stages publiques et privés dans des institutions comme la Fondation Aïgues vertes (depuis 2015), la Fondation Krysalia ou le Service de Protection des Mineurs de Genève.

En septembre 2021, j’ai fondé avec Chrystelle Guerbas l’Association Ikigai de Genève ayant pour but de populariser les arts martiaux et d’organiser des activités qui relient le corps et l’esprit. Depuis octobre de 2021, je suis responsable de la section d’aikido de l’association, des passages de grades et des cours à Vésenaz (c/o Association Vovinam Genevoise) et en Ville de Genève (c/o Taewkondo Academie).

J’ai également travaillé comme agent de sécurité pendant trois ans dans une entreprise genevoise, et fondatrice et directrice (ainsi qu’enseignante) dans le centre de formation de langues et cultures Institut Neo H. G.

Finalement, depuis 2021, je complète mes entrainements avec la pratique de Taiji Quan et Qi gong, afin de peaufiner ma sensibilité et améliorer ma technique ce qui me permet en parallèle du travail des armes (bo, bokken, tanto et jo). J’ai suivi différents styles de taiji quan tels que le Yang, le Wudang et le Zhaobao. Depuis 2022, je suis des cours privés de taiji quan de Zhaobao avec Philippe Grangé sifu (6e duan de taiji et 7e dan d’aikido), un style dynamique et martial idéal pour la self défense et le travail interne.

Mon principal atout c’est mes compétences pédagogiques et ma capacité à décortiquer les mouvements pour se libérer d’un étranglement de sorte que les apprenants comprennent les difficultés et enjeux des différentes phases. Je m’adapte aussi à chaque personne, selon ses besoins et ses capacités, afin de proposer les mouvements et les attitudes qui fonctionnent le mieux pour chacun.

L’objectif est de gagner de la confiance en soi, de faire confiance à son corps et de pouvoir profiter de la vie librement. 

J’ai commencé le Karate Shotokan en 1998, et je n’ai pas arrêté les arts martiaux depuis ce moment là. Très rapidement, j’ai participé à plusieurs compétitions régionales et nationales (en Castilla-Leon, Espagne) en tant que junior, et ai été championne d’Espagne en 2003 dans la modalité self défense-équipes techniques.

Après avoir obtenu ma ceinture noire de la Fédération Espagnole de Karate en 2001 et sa ceinture noire premier dan en 2002, j’ai décidé en 2004 d’ouvrir mon esprit à d’autres arts martiaux  et je me suis entrainée en ninjutsu, kung fu, et finalement aikido.

Passionnée des arts martiaux et de la pédagogie,  j’ai commencé à donner des cours de self défense pour femmes en 2006 dans mon dojo de kung fu à Salamanque.

Une fois installée à Genève en 2007, j’ai commencé les cours de judo et d’aikido au Judo Club de Genève, club où j’ai obtenu sa ceinture noire deuxième dan de l’Aikikai (Fédération Japonaise d’Aikido) et où j’enseigne depuis janvier 2018. La même année, j’ai commencé à assister lors de cours d’aikido pour enfants en difficulté dans le cadre de l’association Kyûdôsha.

Depuis 2012, j’organise des stages de self défense pour tout public avec JMSD (Joël Muhlemann). Nous intervenons dans des institutions comme la Fondation Aigues vertes ou le Service de Protection des Mineurs de Genève.

Je suis également agent de sécurité dans une entreprise genevoise, et enseignante (et directrice) dans l’Institut Neo.

Mon principal atout c’est mes compétences pédagogiques et ma capacité à décortiquer les mouvements pour se libérer d’un étranglement de sorte que les apprenants comprennent les difficultés et enjeux des différentes phases. Je m’adapte aussi à chaque personne, selon ses besoins et ses capacités, afin de proposer les mouvements et les attitudes qui fonctionnent le mieux pour chacun.

L’objectif est de gagner de la confiance en soi, de faire confiance à son corps et de pouvoir profiter de la vie librement.